We are sorry,
this movie is not available
in your country
AVAILABLE TO VIEW FOR ANOTHER 12 days

Trailer – Tënk a look!


Offer this movie

Kev


Clémence Hébert
Belgium, 2018
Production : Dérives, Les Films d'Ici, CBA (Centre Bruxellois de l'Audiovisuel)

50'
French
English


Synopsis


Kevin est un garçon fugueur, casseur, mutique, avec une oreille coupée. On dit de lui qu’il souffre d’une forme d’autisme si sévère que la plupart des institutions refusent de l’accueillir. Depuis qu’il a 14 ans, Clémence Hébert lui rend visite avec sa caméra. Aujourd’hui, il en a 18. D’un lieu de vie à l’autre, dans l’incertitude de l’avenir, ce film nous invite à appréhender un tout autre rapport au monde.

With the support of Scam - Compétition moyens métrages Visions du Réel 2018

Tënk's film review


Tirant les enseignements du travail de Fernand Deligny, Clémence Hébert ne cherche pas à percer le mystère de Kev. Les gestes et les sons du jeune homme apparaissent comme des modes d’expression à part entière, sur lesquels il n’est pas nécessaire de plaquer des mots. La caméra prolonge le regard de la cinéaste, s’approche ou s’éloigne et laisse Kev en faire de même. Par ces interactions constantes, le film déborde de la thématique de l’autisme : la différence de Kev ne fait que rendre plus évidente la distance irréductible qui nous sépare d’autrui et la nécessité pour les cinéastes de se positionner à chaque instant, au sens propre comme au sens figuré.

Olivia Cooper Hadjian
Membre du comité de sélection de Cinéma du réel,
critique pour Critikat

You like this movie, you want to share it for free with a loved one? You must first subscribe to be able to offer this film. If you are already a subscriber to Tënk, log in If you are not a subscriber yet, go to the subscription page to subscribe to the subscription of your choice

Your wish to offer this film has been taken into account. Your loved one will soon receive a mail informing him of your gift, as well as the procedure to be followed to be able to view it.

filmmaker

Clémence Hébert

Née à Cherbourg en 1979, Clémence Hébert se forme à l’INSAS en réalisation. Elle consacre son premier film, "Le Bateau du père" (Cinéma du réel, 2010), à une quête autobiographique dans sa ville natale. Elle entreprend ensuite une formation en anthropologie afin d’appréhender des questions relatives à la santé mentale. Une immersion dans plusieurs institutions psychiatriques amorce la réalisation de deux courts métrages, "La porte ouverte" et "Drôle de pays" (2014), préparatoires d'un long métrage sur un jeune garçon rencontré dans l’une de ces institutions, "Kev" (2018).

Other films in the collection: Visions du Réel's programming