Your order has been taken into account, you can watch The Embrace of the River for a duration of 48 hours from the date of your payment.

Do you want to rent this movie in VOD?

Payment mode





Do you want to rent this movie in VOD?

You must first subscribe to a subscription to rent a video. If you are already subscribed to Tënk, please log in. If you are not yet a subscriber, go to the subscription page to subscribe to the form of your choice.

We are sorry,
this movie is not available
in your country
This movie is no longer available on subscription
Get it in vod


Trailer – Tënk a look!


Rent this movie
48h for 2€

The Embrace of the River


Nicolás Rincón Gille
Belgium, 2010
Production : VOA Films

75'
Spanish
French, English


Synopsis


Sur l’un des grands rochers qui brisent le courant du Magdalena, le fleuve le plus important de Colombie, le Mohan boit et fume patiemment son cigare. Ce grand séducteur attend les femmes qui viennent laver leur linge et les invite dans son palais doré tout au fond du fleuve. Quelques unes reviennent enceintes, les autres disparaissent à jamais. Il aime faire fuir les poissons et taquine les pêcheurs en faisant des nœuds dans leurs filets. Parfois il va jusqu'à les noyer. Mais aujourd'hui, en Colombie, le Mohan sort de moins en moins car la peur des vivants remplace celle des esprits. Les paramilitaires sèment la terreur. Même le diable s’est enfui. Et dans ses entrailles le fleuve Magdalena ne charrie désormais plus que des cadavres.

Avec le soutien de la Scam

Tënk's film review


Il y a dans les films de Nicolàs Rincón Gille quelque-chose d’immédiatement saisissant. Un sens inné de l’image, du cadre, du découpage, une finesse du travail sonore et du montage. Mais surtout une magnifique vibration humaine qui se ressent dans les rapports avec les personnes filmées. Il n’y a pas de parole possible sans écoute.
Dans "Los Abrazos del Rio", deuxième volet de la trilogie "Campo Hablado", le cinéaste belgo-colombien travaille le lien entre paysage et tradition orale et creuse l’étrange combinaison entre les mythes magiques anciens et la violence de la réalité colombienne dévastée par 50 ans de conflits armés. 
Parfois, pour appréhender certaines choses proches de sa culture ou de son identité, il faut réussir à devenir juste ce qu’il faut d’étranger à soi-même pour les saisir avec la justesse d’une forme nouvelle. C’est là aussi toute la puissance du cinéma de Nicolàs Rincón Gille.
Son dernier film, "Tantas Almas" est un film au pacte de fiction dont l’histoire s’est imprégnée de la réalité qu’il a arpentée le long du rio Magdalena. Une merveille à découvrir bientôt.

Javier Packer Comyn
Secrétaire général du Centre de l'audiovisuel à Bruxelles - CBA

You like this movie, you want to share it for free with a loved one? You must first subscribe to be able to offer this film. If you are already a subscriber to Tënk, log in If you are not a subscriber yet, go to the subscription page to subscribe to the subscription of your choice

Your wish to offer this film has been taken into account. Your loved one will soon receive a mail informing him of your gift, as well as the procedure to be followed to be able to view it.

filmmaker

Nicolás Rincón Gille

Nicolás Rincón Gille est né à Bogota en 1973. Après des études d’économie à l’Université Nationale de Colombie, il voyage au Sud de la Colombie pour suivre de près le Congrès Régional d’Indiens de la Colombie (CRIC). À cette occasion, il fait la rencontre de Marta Rodriguez, documentariste. Encouragé par cet échange, il décide de se consacrer à sa vraie passion : le cinéma. Il part en Belgique pour intégrer l’INSAS, en section image, dont il sort diplômé en 2003. Belge par sa mère, il découvre sa deuxième patrie. Avec son travail documentaire, il revient sur un sujet qui le poursuit depuis enfant, lorsque son père l’emmenait rencontrer les paysans de la campagne colombienne. Il découvre alors, émerveillé, la richesse de toute une tradition orale. Mais aujourd’hui confrontée à la violence du pays, elle est en passe de disparaître. C’est l’essence du projet de son triptyque "Campo Hablado", composé de "En lo escondido" (2006), "Los abrazos del río" (2010) et "Noche Herida" (2015). Dans cette veine, il signe également en 2016 "Besos frios".

Other films in the collection: Regards de Belgique