We are sorry,
this movie is not available
in your country
Movie no more available
More informations on VAD.CNC.FR

L’Olivier


Ali Akika, Guy Chapouillié, Jean Narboni, Serge Le Péron, Danièle Dubroux , Dominique Villain
France, 1976
Production : Groupe Cinéma Vincennes
83'
French, English, Arabic
French


Synopsis


Tourné entre 1973 et 1975, "L’Olivier" a été réalisé par le Groupe cinéma de Vincennes. Ce collectif militant d'enseignants et de cinéastes, formé à l'occasion de ce film, tente par des interviews d'expliquer le problème palestinien. "L'Olivier" fut l’un des premiers films à tenter de donner corps à ce qui était encore largement ignoré en Occident : l’existence du peuple palestinien et de son combat pour recouvrer ses droits.

Tënk's film review


Dans le cadre de "Regards de Belgique", Tënk propose à un cinéaste de Belgique de prolonger la découverte de son univers par la vision d’un film qu’il a choisi de transmettre. Fort de l’importance que le film a eu pour lui à l’époque, Michel Khleifi propose "L’Olivier"  du Groupe cinéma de Vincennes.

You like this movie, you want to share it for free with a loved one? You must first subscribe to be able to offer this film. If you are already a subscriber to Tënk, log in If you are not a subscriber yet, go to the subscription page to subscribe to the subscription of your choice

Your wish to offer this film has been taken into account. Your loved one will soon receive a mail informing him of your gift, as well as the procedure to be followed to be able to view it.

filmmakers

Ali Akika

Ali Akika est né en 1945 à Jijel en Algérie. C'est un réalisateur et scénariste algérien de télévision et de cinéma. Son travail est centré sur le documentaire. Il s'installe en France en 1965 et entre à l'université où il obtient un master en sciences économiques, puis il enseigne le management dans des écoles supérieures. Avec l'indépendance de son pays, il écrit une thèse à ce sujet. Il rencontre Serge le Péron et Jean Narboni des Cahiers du cinéma avec lesquels il réalise son premier film "L'Oliver" (1975). Il réalise par la suite "Voyage en capital" qu'il coréalise avec Anne-Marie Autissier en 1978.

Guy Chapouillié

Guy Chapouillié est né en 1942 à Casteljaloux dans le pays des Cadets de Gascogne, où le rugby et le cinéma l'ont embrasé dès son plus jeune âge. Après avoir suivi une formation agricole, Guy Chapouillié entre au Conservatoire Libre de Cinéma Français. Il est d'abord assistant réalisateur à l'ORTF puis devient professeur à l'Université de Vincennes-Paris 8. En 1979 il fonde l'Ecole Supérieure d'Audiovisuel de Toulouse qu'il dirige jusqu'en 2010. Il a également rédigé plusieurs ouvrages, le dernier étant "Marcel Pagnol, un inventeur de cinéma".

Jean Narboni

Jean Narboni est un critique de cinéma, historien et universitaire français, né en 1937 à Orléansville (aujourd'hui Chlef) en Algérie. Installé à Paris au début des années 1960, il entame des études de médecine qu'il poursuit presque jusqu'à leur terme. Il fréquente assidûment la Cinémathèque française et collabore aux Cahiers du cinéma à partir de 1963. Secrétaire de la rédaction, il devient corédacteur en chef de la revue avec Jean-Louis Comolli en 1968. Il participe ainsi à l'engagement communiste, puis maoïste, de la revue. Il a enseigné au département cinéma de l'université Paris VIII à partir de 1971 et a été un membre actif de l'équipe des intervenants en analyse de films à l'IDHEC, puis à la Fémis. Il a coréalisé le film "L'Olivier", avec l'équipe de l'Université de Vincennes.

Serge Le Péron

Serge Le Péron est étudiant puis professeur à l'Université Paris VIII. Il intègre les Cahiers du cinéma en 1975 et dans les années 80, réalise des séquences documentaires pour le magazine télévisé "Cinéma, cinémas"

Danièle Dubroux

Danièle Dubroux est une réalisatrice, scénariste et actrice française, née en 1947 à Paris. Durant ses études de Lettres à l'Université de Vincennes, elle fait connaissance d'un groupe de cinéphile dit "Groupe Cinéma de Vincennes", avec lequel elle coréalise son premier film "L'Olivier". Puis elle devient rédactrice aux Cahiers du cinéma de 1975 à 1984, au moment où la revue est dirigée par Serge Daney et Serge Toubiana. Danièle Dubroux a la particularité de jouer dans - presque - tous ses propres films. Parallèlement à son travail comme réalisatrice, elle a enseigné le cinéma à l'université Paris 3, Paris 7, Femis, ainsi qu'à Paris 8, avant d'être mise à la retraite en 2012.

Dominique Villain

Après son passage à l'IDHEC, Dominique Villain devient monteuse de cinéma et de télévision. Elle enseigne également le cinéma à travers le montage et l'esthétique du film à l'université Paris VIII.

Other films in the collection: Regards de Belgique