We are sorry,
this movie is not available
in your country
Movie no more available
More informations on FILM-DOCUMENTAIRE.FR and on VAD.CNC.FR

Urth


Ben Rivers
France, 2016
Production : Documentaire sur Grand Ecran

19'
English
French


Synopsis


The last woman on Earth. Filmed inside Biosphere 2 in Arizona, Urth forms a cinematic meditation on ambitious experiments, constructed environments, and visions of the future. Writer Mark von Schlegell contributes a text-read as the final log instalments of a woman sealed inside an unforgiving environment. The film considers what an endeavor such as Biosphere 2 might mean today and in the near future, in terms of human kind’s relationship with the natural world.

Tënk's film review


"Urth" est un monde miniature réel qui abrite, sous cloche, la totalité des écosystèmes terrestres. Un désert, un océan, des montagnes… "Urth" est aussi une anticipation, celle d’une Humanité incarnée ici par la voix unique d’une femme scientifique, qui s’attelle méthodiquement à maintenir les équilibres fragiles de ces environnements artificiels. "Urth" est enfin une utopie qui a échoué à se transposer sur la planète Mars mais qui, par là même, nous enseigne l’impressionnante, et sans doute indépassable, puissance de la Nature terrestre.

Mélanie Pavy
Cinéaste, chercheure et programmatrice pour CorsicaDoc

You like this movie, you want to share it for free with a loved one? You must first subscribe to be able to offer this film. If you are already a subscriber to Tënk, log in If you are not a subscriber yet, go to the subscription page to subscribe to the subscription of your choice

Your wish to offer this film has been taken into account. Your loved one will soon receive a mail informing him of your gift, as well as the procedure to be followed to be able to view it.

filmmaker

Ben Rivers

Né en 1972, Ben Rivers est un artiste britannique primé pour ses films dans de nombreux festivals. Il est notamment lauréat du Grand Prix à Art Basel pour son film "Sack Barrow" et a été sélectionné à la Mostra de Venise en compétition officielle pour "Two Years at Sea" en 2011. En 2013, il a fait l’objet d’un focus lors du festival Hors Pistes au Centre Pompidou. Ben Rivers tourne en 16mm. Il s’intéresse à des individus ou communautés vivant en marge de la société et propose un travail à la lisière du documentaire, frôlant l’ethnographie, doté d’une grande puissance visuelle. Ainsi, empruntant une voie plus picturale que narrative, son œuvre se place au cœur des enjeux contemporains où l'on constate l'émergence sensible d'une approche documentaire expérimentale, qui se nourrit d'apports artistiques multiples. Cette forme hybride lui a notamment permis de se déplacer de la traditionnelle salle de cinéma pour s'exposer dans les centres d'art à travers des installations.

Other films in the collection: Now Future