Your order has been taken into account, you can watch La Métamorphose d'Agnès Sorel for a duration of 48 hours from the date of your payment.

Do you want to rent this movie in VOD?

Payment mode





Do you want to rent this movie in VOD?

You must first subscribe to a subscription to rent a video. If you are already subscribed to Tënk, please log in. If you are not yet a subscriber, go to the subscription page to subscribe to the form of your choice.

We are sorry,
this movie is not available
in your country
This movie is no longer available on subscription
Get it in vod


Rent this movie
48h for 2€

La Métamorphose d'Agnès Sorel


Frédérique Menant
France, 2009
Production : Scénario au long court, Frédérique Menant
6'
French


Synopsis


Février 2009. En préparation à l’atelier "Portraits sonores", Frédérique Menant et ses camarades visitent le Palais Jacques Cœur, à Bourges. À partir d’un élément qui les aura inspiré lors de cette visite, ils devront réaliser un film de 5 minutes dont l’écriture devra partir du son, un film qui doit produire de l’écoute. Agnès Sorel, maîtresse de Charles VII, amie de Jacques Cœur, attise la curiosité de la réalisatrice. Comment faire émerger, du silence du passé, la présence d’un si lointain personnage ?

Avec le soutien de la Sacem

Tënk's film review


Ce film, issu d’une formation initiée dans le cadre du Festival International des Scénaristes en mars 2009, dirigé par moi-même, fait partie d’une série développée autour d’un lieu : le Palais Jacques Cœur de Bourges. 
Le projet se proposait de comprendre comment, au cinéma, le film s'éprouve de manière globale, et comment la conscience d’écoute alors disparaît. La réponse proposée fut l’abandon du synchronisme, en construisant le son avant l’image. Dans ce renversement de procédure, Frédérique Menant a choisi l'usage de la voix-off.
Produire une voix-off est un exercice qui doit interroger son mode d’écriture, entre littérature et oralité. Ici, la difficulté de faire interpréter par la réalisatrice non comédienne son écrit littéraire, nous invita à mettre en scène sa voix dans la cathédrale de Bourges, demandant à la lectrice d'abandonner son texte pour tenter de le raconter. 
Ce film obtint une mention du jury aux Écrans documentaires d’Arcueil en 2009.

Daniel Deshays
Ingénieur du son


Ce qu'ils regardent, ça nous regarde tous
Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel appelle l'attention de tous sur les effets de certains programmes sur le jeune public.
Plus d'informations

You like this movie, you want to share it for free with a loved one? You must first subscribe to be able to offer this film. If you are already a subscriber to Tënk, log in If you are not a subscriber yet, go to the subscription page to subscribe to the subscription of your choice

Your wish to offer this film has been taken into account. Your loved one will soon receive a mail informing him of your gift, as well as the procedure to be followed to be able to view it.

filmmaker

Frédérique Menant

Après des études d’anthropologie au sein du groupe de recherche Matières-à-penser, Frédérique Menant s’oriente vers le cinéma documentaire et se forme à la réalisation à l’université de Poitiers, puis en résidence à Lussas. Elle collabore à de nombreux documentaires de télévision et réalise son premier film en 2009 : "Kreol", avec le musicien et poète Cap Verdien Mario Lucio Sousa. "La Métamorphose d’Agnès Sorel", réalisé au cours d’un atelier avec Daniel Deshays, lui ouvre la voie d’un cinéma plus poétique. Elle s’empare du support argentique et intègre l’Etna, puis l’Abominable, deux laboratoires d’artistes au sein desquels elle réalise plusieurs formes courtes, dont "Mue(s)", primé au Festival des cinémas différents et expérimentaux de Paris en 2015. Son travail s'intéresse principalement à la matière de l’absence, la perte, mais aussi sur ce qui se transforme, en soi, dans la vague de vie qui nous traverse.

Other films in the collection: Listen