We are sorry,
this movie is not available
in your country
AVAILABLE TO VIEW FOR ANOTHER 13 days

Trailer – Tënk a look!


Offer this movie

À quoi bon faire un film sur ces gens-là ?


filmmaker : Thomas Heise
Composer : Stefan Carow
East Germany (GDR), 1980
Production : Filmuniversität Babelsberg KONRAD WOLF
32'
German
French


Synopsis


Au cours d’un goûter, une mère et ses fils ne parviennent pas à se souvenir de la première fois où ils ont eu affaire à la police. Tourné pendant les vacances de Pâques 1980, ce court métrage reste – à l’exception de deux exercices de cinq minutes – l'unique film achevé par Thomas Heise lors de ses études à la HFF, l’École supérieure de cinéma et de télévision de RDA. Le naturel avec lequel les protagonistes vivaient leurs vies de petits délinquants, hors de toute idéologie, et la position de l’auteur, qui filmait leur mode de vie sans le juger, firent interdire le film dès sa réalisation.

Programmation "Re-visions" DOK Leipzig 2019

Tënk's film review


"À quoi bon faire un film sur ces gens-là ?" :  cette déclaration d’un de ses professeurs de cinéma, Thomas Heise la reprend et en fait le titre de ce qui n'était censé être qu'un exercice de réalisation documentaire pour sa deuxième année d’études. Ce film a été immédiatement interdit de toute projection publique jusqu'à sa première mondiale le 20 septembre 1989, soit presque dix ans après sa réalisation. Il est le premier volet d'une longue série de films de Heise autour de la marginalité sociale, de l'exclusion économique et de l'invisibilité cinématographique des pauvres, des petits voyous et des néonazis en RDA dans les années 80 puis en ex-RDA dans les années 90. Des œuvres simples dans leur fabrication, souvent réalisées dans des conditions précaires mais en rupture intégrale avec la violente hypocrisie de l'état et l'(auto)censure active dans le cinéma documentaire des studios publics de la DEFA.

Federico Rossin
Historien du cinéma, programmateur indépendant

You like this movie, you want to share it for free with a loved one? You must first subscribe to be able to offer this film. If you are already a subscriber to Tënk, log in If you are not a subscriber yet, go to the subscription page to subscribe to the subscription of your choice

Your wish to offer this film has been taken into account. Your loved one will soon receive a mail informing him of your gift, as well as the procedure to be followed to be able to view it.

filmmaker

Thomas Heise

Thomas Heise, né en 1955 à Berlin, est l’une des grandes figures du cinéma documentaire est-allemand. Après avoir entrepris une formation d’imprimeur, il se dirige vers le théâtre. Entre 1975 et 1978, il intègre les studios de la DEFA (studio d’État de la RDA spécialisé dans les courts métrages et le genre documentaire). À la suite de cette expérience, il entreprend des études cinématographiques à l’université Konrad Wolf de Potsdam Babelsberg. "L’Âge du fer" est le premier long métrage du cinéaste qui parvient à percer en 1991 les frontières de l’Allemagne et sera présenté et récompensé par les festivals Dok Leipzig et DokART d’un prix d’encouragement. En 2002, les États généraux du documentaire de Lussas lui consacrent une rétrospective qui offrira une première visibilité internationale à son œuvre. "Material" (2009) reçoit le grand prix du FID à Marseille.

Other films in the collection: Les films de DokLeipzig