We are sorry,
this movie is not available
in your country
AVAILABLE TO VIEW FOR ANOTHER 5 days

Trailer – Tënk a look!


Offer this movie

Ignoti alla città


Cecilia Mangini
Italy, 1958
Production : Droits réservés, A. Carella
11'
Italian
French


Synopsis


La vie, les problèmes, les espoirs des "ragazzi" des faubourgs populaires de Rome. Ignorés par la ville, ces gars expriment spontanément leur vitalité, leur violence, leur disponibilité à se mettre en jeu et leur amour pour le risque. Ils sont au centre de "Ragazzi di vita", le premier roman de Pier Paolo Pasolini, auteur du commentaire de ce documentaire.

Tënk's film review


Pour réaliser ce film, Cecilia Mangini a dû s’engager corps et âme pour se faire accepter par ces jeunes garçons du centre de la ville, parqués dans les Borgate délabrés. Elle parcourt les rues aux aguets, imprégnée du roman de Pasolini, à la recherche de lieux, de situations, de rencontres. Elle ne saisit pas les images sur le vif mais cherche à nouer des relations. Apprivoisés, ces jeunes un peu frondeurs, acceptent de se mettre en scène et d’interpréter leur propre vie devant la caméra. Le défi est relevé, mettant à nu la réalité "d’être pauvre, de ne rien connaître d’autre que la faim et de s’en consoler en étant sans pitié." Le film sera interdit en Italie au motif d’incitation à la délinquance.

Pascale Paulat et Christophe Postic
Co-directeurs artistiques du festival des États généraux du documentaire à Lussas

You like this movie, you want to share it for free with a loved one? You must first subscribe to be able to offer this film. If you are already a subscriber to Tënk, log in If you are not a subscriber yet, go to the subscription page to subscribe to the subscription of your choice

Your wish to offer this film has been taken into account. Your loved one will soon receive a mail informing him of your gift, as well as the procedure to be followed to be able to view it.

filmmaker

Cecilia Mangini

Cecilia Mangini, née en 1927, est une cinéaste, documentariste et photographe qui pose dès ses débuts un regard engagé, attentif et personnel sur l’individu et la société, avec une attention particulière aux thèmes de la marginalité, de l’immigration et des injustices sociales. Première femme en Italie à tourner des documentaires dans l’après-guerre, auteur de quelques longs métrages et de plus de quarante courts métrages, en grande partie coréalisés avec son mari Lino Del Fra, elle a su mettre en évidence la transition de son pays qui s’éloignait, parfois lentement, du fascisme, vers une société industrielle. Son itinéraire croise ceux de Vittorio De Seta, Gianfranco Mingozzi, Florestano Vancini, Vasco Pratolini et de Pier Paolo Pasolini à qui elle confie la rédaction du commentaire de trois courts métrages présentés ici. Cecilia Mangini a transmis aux générations futures, quelques-unes des plus belles images de l’Italie des années 50 et 60.

Other films in the collection: Les films de Cecilia Mangini