We are sorry,
this movie is not available
in your country
AVAILABLE TO VIEW FOR ANOTHER 43 days

Trailer – Tënk a look!


Offer this movie

Les Lessiveuses


Yamina Zoutat
1, 1
Production : 1
1'
French
English


Synopsis


"Elles triaient, lavaient, étendaient, repassaient, parfumaient, pliaient, rangeaient et quand c’était fini, recommençaient. Toutes faisaient la lessive pour leurs fils en prison depuis des années. Je regardais le corps en creux du fils, le corps plein de la mère, la douceur et la violence qui passaient entre les deux."

Tënk's film review


D’abord il y a le fils détenu, chair disparue qui s’incarne lentement à travers les gros plans et détails de ses vêtements. Corps qui s’impose et finalise l'enfermement de la mère, tandis que les plans serrés sur le linge, tenant du huis-clos, rappellent en miroir la claustration du fils, et nous ouvre à l’horreur carcérale. Là le reclus, privé d’autonomie, redevient l’enfant éternellement lavé par sa mère.
Puis viennent ses gestes attentifs à elle qui emplissent tout l’espace de l’image, ne parlent plus du manque, simplement hurlent sensiblement l’amour qui n’en finit pas d’espérer le retour, et un avenir meilleur.
En filmant étroitement l’intimité et la confiance, sans jamais parler du crime commis par les fils, la réalisatrice réussit le pari d’une écriture radicale aux images brutes, qui saisissent l’essentiel de ce qu’est être mère, et détenu.

Marianne Bressy
Directrice artistique d'Images de Justice - Réalisatrice

You like this movie, you want to share it for free with a loved one? You must first subscribe to be able to offer this film. If you are already a subscriber to Tënk, log in If you are not a subscriber yet, go to the subscription page to subscribe to the subscription of your choice

Your wish to offer this film has been taken into account. Your loved one will soon receive a mail informing him of your gift, as well as the procedure to be followed to be able to view it.

filmmaker

Yamina Zoutat

De père algérien et de mère italienne, Yamina Zoutat est née et a grandi en Suisse. Passionnée de faits divers dès l’enfance, elle entre comme chroniqueuse judiciaire à TF1 après ses études universitaires.
 Pour le journal télévisé de 1994 à 2004, elle suit entre autres les procès de Maurice Papon à Bordeaux, celui de Marc Dutroux en Belgique ou encore celui du sang contaminé. Yamina Zoutat aime dire que la cour d’assises a été son "école de cinéma". Elle participe en 2006 à l'Atelier Documentaire de la Fémis. Son premier film, "Les Lessiveuses", remporte le Prix de la création au festival Visions du Réel à Nyon en 2011. Il donne naissance à un opéra contemporain intitulé "Les Lessiveuses". Yamina Zoutat en écrit le livret et réalise la création vidéo pour la scène.
 À Paris, l’opéra est chanté et joué à La Maison des Métallos. Son film suivant, le long métrage "Retour au Palais", sera présenté en compétition internationale à Visions du Réel en 2017, il remportera le Sesterce d'Argent.

Other films in the collection: Justice, vers de nouvelles images