We are sorry,
this movie is not available
in your country
Movie no more available
More informations on FILM-DOCUMENTAIRE.FR and on VAD.CNC.FR

He Who Eats Children


Ben Russell
United-States, 2016

25'
Saramaccan, English
French, English


Synopsis


C’est en 1998, dans le village de Bendekonde, au Suriname, que Ben Russell entend parler de la légende du "Cannibale Blanc". Le film fait le portrait de ce mystérieux néerlandais, qui vit dans la jungle et répare les moteurs des canots. En deux ans passés dans ce village, jamais Russell n’a vu traces de ce blanc mythique, accusé par les locaux de manger les enfants. Un film-quête à la recherche de celui qui est à la fois un membre fort utile à la communauté, mais qui rappelle et représente aussi, de par sa seule présence physique, un violent passé colonial.

Le film a reçu une mention spéciale aux Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal de 2016

Tënk's film review


The children play a game in which a monster eats kids and wears a mask, as in the real-life version no-one has ever seen his face. Russel likes joining in on this pretend game, having a go at casting doubt through suspense-ridden editing, then removing it through interviews and by exposing his device – a recurring trick of his. His film reverses the myth, casting a white man as the cannibal. Here is cinema as a righter of wrongs, but above all as a fantasy game.

P.P. et C.P.

You like this movie, you want to share it for free with a loved one? You must first subscribe to be able to offer this film. If you are already a subscriber to Tënk, log in If you are not a subscriber yet, go to the subscription page to subscribe to the subscription of your choice

Your wish to offer this film has been taken into account. Your loved one will soon receive a mail informing him of your gift, as well as the procedure to be followed to be able to view it.

filmmaker

Ben Russell

Ben Russell est un artiste américain né en 1976. Son cinéma, souvent considéré comme expérimental, se situe plutôt du côté de la non-fiction : c’est que Russell, s'intéressant aux mythes et aux rituels des sociétés, a déjà matière à fiction ! Son œuvre (plus de vingt-cinq courts métrages et deux longs métrages), en filiation avec le cinéma de Jean Rouch, intègre des éléments ethnographiques et des théories critiques. Russell, à travers son art (performances, installations et cinéma), explore l’histoire et la sémiologie de l’image en mouvement et désigne son travail comme "une ethnographie psychédélique". Ses films ont été primés dans un grand nombre de festivals internationaux, il a notamment reçu en 2008 la prestigieuse bourse Guggenheim et en 2010 le prix FRIPESCI. Son travail à été exposé et diffusé dans des lieux tel que le Centre George Pompidou, le Musée d'art contemporain à Chicago et le festival du film de Rotterdam.

Other films in the collection: Filmmaker in focus