We are sorry,
this movie is not available
in your country
Movie no more available
More informations on FILM-DOCUMENTAIRE.FR and on VAD.CNC.FR

Comment naissent des méduses


Jean Painlevé
France, 1960
15'
French


Synopsis


Tourné à la station de biologie marine de Roscoff, le film présente la formation des polypes, la nutrition et la reproduction de quatre espèces de méduses (espèces très nombreuses et variées aux modes de reproduction différents). Le corps transparent des méduses révèle à l’observateur de nombreux détails de son anatomie, mais ces animaux renferment tout de même des secrets que ce film parvient à nous dévoiler...

Tënk's film review


Jean Painlevé n’est pas un vulgarisateur, un simplificateur, c’est un chercheur scientifique et un cinéaste avant-gardiste : il met en scène des dispositifs expérimentaux qu’il nous décrit pour plus de vérité. Le film est parfaitement actuel, il permet de prendre conscience de la capacité de reproduction et de destruction de ces méduses qui devraient – selon des recherches sérieuses – envahir tous les océans de la planète d’ici 2048, en éliminant toute autre vie.

Pierre Oscar Lévy
Réalisateur

You like this movie, you want to share it for free with a loved one? You must first subscribe to be able to offer this film. If you are already a subscriber to Tënk, log in If you are not a subscriber yet, go to the subscription page to subscribe to the subscription of your choice

Your wish to offer this film has been taken into account. Your loved one will soon receive a mail informing him of your gift, as well as the procedure to be followed to be able to view it.

filmmaker

Jean Painlevé

Jean Painlevé est un réalisateur et biologiste français né en 1902 à Paris et mort le 2 juillet 1989. De conviction anarchiste, il étudie la zoologie et la biologie à la Sorbonne. Il s’intéresse très vite au cinéma et aux techniques novatrices qui lui permettent de filmer des sujets souvent très petits. Il réalise entre 1925 et 1986 plus de 200 films majoritairement consacrés à la faune sous-marine. Le cinéaste apporte une dimension poétique à un genre habituellement boudé par les cinéphiles et remporte son plus grand succès public avec "L'Hippocampe ou cheval marin" en 1934. Lorsque survient la guerre, il suspend toute activité cinématographique pour s'engager dans la Résistance. Son film "Le Vampire" (1945) est une allégorie du nazisme à travers un document zoologique sur une chauve-souris d'Amérique du Sud. La bande-son (du jazz ou de la musique concrète) et les commentaires participent au lyrisme de ses films. Afin de produire et distribuer ses films, Jean Painlevé gère et dirige "Les Documents Cinématographiques" et "L'Institut de Cinématographie Scientifique".

Other films in the collection: Filmmaker in focus