We are sorry,
this movie is not available
in your country
AVAILABLE TO VIEW FOR ANOTHER 23 days

Trailer – Tënk a look!


Offer this movie

A Syrian Love Story


filmmaker : Sean McAllister
Composer : Terence Dunn
United-Kingdom, 2015
Production : 10ft Films Ltd

90'
English, Arabic
French, English


Synopsis


Amer et Raghda, amis et amants, se sont rencontrés dans une prison syrienne il y a 15 ans. Quand le réalisateur, Sean McAllister, s'entretient pour la première fois avec eux en 2009, Raghda est à nouveau incarcérée, laissant Amer seul avec leurs trois garçons. Lorsque le Printemps arabe éclate dans la région, le destin de la famille bascule. Filmé sur une période de cinq ans, ce film retrace leur incroyable odyssée vers la liberté politique, leur voyage fait d'espoir, de rêves et de désillusions autour du thème de la révolution, leur pays d'origine et leur couple.

Tënk's film review


Est-ce que la guerre est l’occasion de plonger dans les méandres de l’amour ?
Sean McAllister, au début du film, va en touriste en Syrie en 2011. Les guides touristiques font la moue lorsqu’il leur demande une vraie histoire syrienne du moment, "c’est trop triste !", ça les dégoûte. Il finit par rencontrer Amer, un palestinien qui attend chaque jour avec ses trois garçons que Raghda sorte de prison. La passion du couple est intense mais la guerre aussi et Raghda est une résistante populaire. La guerre et l’amitié lient Sean avec Amer, Raghda et les enfants. Il les filme sur une période de 5 ans et nous voyons comme jamais l’amour et le désamour avoir lieu et se dire. Nous voyons ce que l’amour peut et ne peut pas et comment une femme choisit son destin personnel, qui n’est pas seulement celui d’une amante ou d’une mère. Comme dans un récit classique les enfants commentent avec humour et de façon bouleversante ces changements violents de leur histoire façonnée par la guerre.

Claire Simon
Réalisatrice

You like this movie, you want to share it for free with a loved one? You must first subscribe to be able to offer this film. If you are already a subscriber to Tënk, log in If you are not a subscriber yet, go to the subscription page to subscribe to the subscription of your choice

Your wish to offer this film has been taken into account. Your loved one will soon receive a mail informing him of your gift, as well as the procedure to be followed to be able to view it.

filmmaker

Sean McAllister

Sean McAllister est injustement méconnu en France alors que sa filmographie est largement reconnue dans le reste du monde. Ses premiers films "Working for the Enemy" (1997) et "Minders" (1998), ont tous deux été nommés pour un prix de la Royal Television Society, et il a été lauréat à Sundance avec "The Liberace of Baghdad" et à Sheffield avec "A Syrian Love Story". Sean McAllister a réussi à imposer à la BBC et Channel 4 en Angleterre, son style très engagé politiquement (à gauche) avec des scènes pleines d’émotion qui défient tranquillement les canons du Brodcast. Un tour de force qui s’explique par son choix d’aller sur le terrain des journalistes comme la guerre, mais au lieu d’en être le reporter il s’attache au romanesque des vies, comme celles du pianiste de l’hôtel de Bagdad ou du couple de "A Syrian Love Story". Il filme avec une empathie sans pathos le pas à pas des histoires personnelles en temps de guerre, ce qui est assez extraordinaire, et d’autant plus que ce que nous voyons est en train d’arriver. Plus généralement, ses films dépeignent, avec une intimité et une franchise caractéristiques, des personnes du monde entier qui luttent pour survivre, pris dans des conflits politiques et personnels, essayant de donner un sens au monde dans lequel ils vivent.

Other films in the collection: Filmmaker in focus