Your order has been taken into account, you can watch Archie Shepp - Je suis jazz, c'est ma vie... for a duration of 48 hours from the date of your payment.

Do you want to rent this movie in VOD?

Payment mode





Do you want to rent this movie in VOD?

You must first subscribe to a subscription to rent a video. If you are already subscribed to Tënk, please log in. If you are not yet a subscriber, go to the subscription page to subscribe to the form of your choice.

We are sorry,
this movie is not available
in your country
This movie is no longer available on subscription
Get it in vod


Trailer – Tënk a look!


Rent this movie
48h for 2€

Archie Shepp - Je suis jazz, c'est ma vie...


Frank Cassenti
France, 1984
Production : Pi Productions, Ina (Institut National de l'Audiovisuel)
54'
English
French


Synopsis


Le réalisateur Frank Cassenti tire le portrait du saxophoniste américain, Archie Shepp, rencontré en 1983 à Paris. Boulevard Barbès ou en répétition sur la scène du New Morning, Shepp donne libre court à une malice bienveillante qui lui permet de réduire la distance qui le sépare de celui qui le regarde pour imposer plus simplement sa musique, jazz, pour laquelle il aimerait trouver un autre nom, puisque lui, chante une histoire qui remonte à l'esclavage. Archie Shepp a des choses à dire... Cassenti suit et s'intéresse à la conversation : propos sur un blues éternel, hommage furtif à John Coltrane ou lecture d'Arthur Rimbaud. Recueillie, la parole peut laisser place à une interprétation magistrale de "Things Have Got To Change" ou à un solo de saxophone offert sur un trottoir.

La plage Musique est soutenue par la Sacem

Tënk's film review


Ponctuant son film de deux phrases, apparemment contradictoires : "Je n'aime pas le mot de jazz, mais j'aime le cinéma" et "Je suis jazz, c'est ma vie", Frank Cassenti réalise avec Archie Shepp une leçon éloquente autour du mot "jazz". La phrase-titre pourrait aussi sortir des lèvres du réalisateur qui a initié un festival de jazz qu'il considère comme son plus beau film. Il tourne collé à un Shepp au son de saxophone inimitable,  rappeur, slameur, poète, improvisateur de chaque moment.
Montant les paroles et musiques en résonances, créant un blues en associant deux séquences, fixant le visage du musicien transfiguré sur scène, Cassenti aussi est jazz, filme jazz, jusqu'au générique de fin.

François Waledisch
Ingénieur du son

You like this movie, you want to share it for free with a loved one? You must first subscribe to be able to offer this film. If you are already a subscriber to Tënk, log in If you are not a subscriber yet, go to the subscription page to subscribe to the subscription of your choice

Your wish to offer this film has been taken into account. Your loved one will soon receive a mail informing him of your gift, as well as the procedure to be followed to be able to view it.

filmmaker

Frank Cassenti

Né au Maroc en 1945, Frank Cassenti poursuit ses études en Algérie où il commence de s'intéresser à la musique. À 17 ans, étudiant à Lille, il co-dirige le cinéclub étudiant, joue de la contrebasse dans un orchestre de jazz et fréquente la mouvance anarcho-communiste. Il découvre alors chez un ami une caméra 8 mm, descend dans la rue et impressionne une bobine de 3 minutes. En 1968, il rencontre Chris Marker et tout un cercle de ses amis qui pratiquent le cinéma comme un moyen de lutte et d’expérimentation. Il commence un premier ciné-tract sur une grève de mineurs dans le Nord et rencontre également Joris Ivens et Marceline Loridan. En 1969, il réalise son premier court métrage de fiction, "Flash Parc", sélectionné à Cannes à la Quinzaine des réalisateurs. Dans les années 1980, il signe "Archie Shepp - Je suis jazz, c'est ma vie..." avec le jazzman éponyme. En 2005, Frank Cassenti crée avec Samuel Thiebaud la société de production Oléo Films. Il est par ailleurs le créateur du festival Jazz à Porquerolles.

Other films in the collection: Filmer Jazz