Your order has been taken into account, you can watch Of Sheep and Men for a duration of 48 hours from the date of your payment.

Do you want to rent this movie in VOD?

Payment mode





Do you want to rent this movie in VOD?

You must first subscribe to a subscription to rent a video. If you are already subscribed to Tënk, please log in. If you are not yet a subscriber, go to the subscription page to subscribe to the form of your choice.

We are sorry,
this movie is not available
in your country
This movie is no longer available on subscription
Get it in vod


Trailer – Tënk a look!


Rent this movie
48h for 2€

Of Sheep and Men


Karim Sayad
France, Qatar, Switzerland, 2017
Production : CLOSE UP FILMS , Norte Productions, Doha Film Institute

78'
Arabic
French, English


Synopsis


Dans un coin populaire d’Alger, Habib, 16 ans, rêve de devenir vétérinaire, alors qu’il prépare son nouveau bélier plutôt réticent, El Bouq, en vue des prestigieux combats de moutons du quartier. Samir, plus âgé et plus sage, se contente de faire le commerce des animaux de combat pour gagner de l’argent dans la capitale. Il trouve les meilleures bêtes, qu’il entraîne et vend à l’occasion de la fête musulmane de l’Aïd qui approche, et durant laquelle tous les moutons, y compris El Bouq, seront sacrifiés. Tous deux occupés à prendre soin de leurs bêtes, Habib souhaite naïvement une victoire mais Samir n’a plus d’illusions. Explorant cette tension palpable entre espoir et fatalité, le réalisateur algérien Karim Sayad traite du passage à l’âge adulte et de la masculinité complexe dans son pays.

FIFF Namur 2018

Tënk's film review


Voici une très parlante métaphore qui évite les discours et les incantations pour faire sentir la vitalité de la société algérienne. Les béliers aux noms combatifs sont nombreux dans les cours des Algérois à l'approche du sacrifice de l'Aïd. Habib et Samir tentent de mettre à profit la situation mais rien n'est simple. L'humour est présent, envers du tragique d’un pays où "le grand poisson mange le petit poisson". Dans ce film de 2017, Karim Sayad prend appui sur ces deux portraits pour rendre palpables les espoirs et les contradictions de la société algérienne. Il leur donne la parole et se fait discret, les laissant se mettre en scène. Et nous permet ainsi de sentir de l'intérieur l'espace entre rêve et nécessité.

Olivier Barlet
Critique de cinéma et rédacteur pour Africultures

You like this movie, you want to share it for free with a loved one? You must first subscribe to be able to offer this film. If you are already a subscriber to Tënk, log in If you are not a subscriber yet, go to the subscription page to subscribe to the subscription of your choice

Your wish to offer this film has been taken into account. Your loved one will soon receive a mail informing him of your gift, as well as the procedure to be followed to be able to view it.

filmmaker

Karim Sayad

Karim Sayad est né à Lausanne en 1984 d’un père algérien et d’une mère suisse. Après avoir obtenu un Master en Relations internationales de l’Institut Universitaire des Hautes Études Internationales et du Développement de Genève, il s’intéresse à la réalisation de films documentaires. “Babor Casanova”, son premier film, a été bien reçu dans les festivals, et reçoit à Clermont-Ferrand le Prix Étudiant de la Jeunesse.

Other films in the collection: FIFF Namur's programming