We are sorry,
this movie is not available
in your country
Movie no more available
More informations on FILM-DOCUMENTAIRE.FR and on VAD.CNC.FR

D'un chagrin, j'ai fait un repos


Lætitia Carton
France, 2005
Production : 1
19'
French


Synopsis


Ce film de fin d'étude de Laetitia Carton est une mise en forme concluant plusieurs années de recherche pendant son cursus en école d'art, une tentative de description de son sentiment d'impuissance à changer le monde. Il commence par ces mots : "C’est Jean Vigo qui t’a donné envie de faire ce film. Il disait qu’il voulait que ses films provoquent la nausée. Et qu’au moins au cinéma on ne puisse plus supporter la vue de ce qu’on regarde tous les jours avec indifférence, ou avec complaisance, en grandeur nature..."

Tënk's film review


Devant l'angoisse que peut produire la contemplation de notre monde, la jeune cinéaste, Lætitia Carton, réalise ce film de fin d'études à l'issue du Master de Lussas. Imaginant un agencement formel particulièrement créatif, Lætitia Carton signe un film-essai remarquable, qui réussit l'exploit de nous saisir tour à tour d'effroi et de joie, de désolation et d'espoir. Face au sentiment de deuil devant la fin d'un certain monde et à la perte collective de sens, la cinéaste propose, pour y faire face, un recours poétique à la vie.

Brieuc Mével
Chargé de projets culturels

 

You like this movie, you want to share it for free with a loved one? You must first subscribe to be able to offer this film. If you are already a subscriber to Tënk, log in If you are not a subscriber yet, go to the subscription page to subscribe to the subscription of your choice

Your wish to offer this film has been taken into account. Your loved one will soon receive a mail informing him of your gift, as well as the procedure to be followed to be able to view it.

filmmaker

Lætitia Carton

Lætitia Carton est née en 1974 à Vichy. Après des études aux Beaux-Arts de Clermont-Ferrand, elle expose son travail dans des lieux d’art contemporain dès sa sortie de l’école. Puis elle fait un post-diplôme à l’école d’art de Lyon. C’est là qu’elle découvre le documentaire de création. Elle décide alors de prendre un autre chemin et fait un Master de réalisation documentaire à Lussas. Son film de fin d’études, "D’un chagrin j’ai fait un repos", a été sélectionné et primé dans plusieurs festivals à travers le monde. En 2009, elle réalise un premier long métrage documentaire pour la télévision, "La Pieuvre", sur la maladie de Huntington. Elle a réalisé plusieurs courts métrages comme "Grands-Mères" (2004) ou "La Visite" (2015), mais aussi des longs métrages tels que "Edmond, un portrait de Baudoin" (2014), "J'avancerai vers toi avec les yeux d'un sourd" (2015) et "Le Grand Bal" (2018).

Other films in the collection: Ecology