We are sorry,
this movie is not available
in your country
AVAILABLE TO VIEW FOR ANOTHER 47 days

Trailer – Tënk a look!


Offer this movie

Mon village, un village parmi tant d’autres


Taïeb Louhichi
Tunisia, France, 1972
Production : GREC
17'
French


Synopsis


Taieb Louhichi filme et dénonce les conséquences de la "saignée de l’émigration" dans un petit village du sud-tunisien.

Tënk's film review


Premier documentaire de Taïeb Louhichi, réalisateur tunisien de renom, qu’il réalise au sein du GREC en 1972. De retour dans son village natal, à Mareth, il documente avec un point de vue résolument politique les transformations et les difficultés économiques d’une société en disparition. Au rythme d’une musique jazz qui accompagnera souvent ses films, se dessine la nostalgie de l’exil et du déracinement, thématiques qui lui sont chères.
Nous sommes heureux.ses de rendre hommage à Taïeb Louhichi décédé le 21 février 2018. Sa filmographie, qui compte une vingtaine de films, fictions et documentaires confondus, dont plusieurs ont été primés dans des festivals internationaux, en fait une des figures importantes du cinéma arabe et africain contemporain.

Lysa Heurtier Manzanares
Réalisatrice

You like this movie, you want to share it for free with a loved one? You must first subscribe to be able to offer this film. If you are already a subscriber to Tënk, log in If you are not a subscriber yet, go to the subscription page to subscribe to the subscription of your choice

Your wish to offer this film has been taken into account. Your loved one will soon receive a mail informing him of your gift, as well as the procedure to be followed to be able to view it.

filmmaker

Taïeb Louhichi

Taïeb Louhichi est un réalisateur tunisien né le 16 Juin 1948 à Mareth. Après des études de lettres et de sociologie il a suivi une formation à l'Institut de Formation Cinématographique et à l'École de Vaugirard de Paris. Il est l'auteur de plusieurs courts métrages parmi lesquels figurent "Mon village, un village parmi tant d'autres", lauréat du Tanit d'or aux Journées cinématographiques de Carthage de 1972, "El Khammès" (Le Métayer) et "Carthage, an 12". En 1982, son premier long métrage, "L'Ombre de la terre", reçoit plusieurs prix dont celui du meilleur scénario et la Manivelle d'or au Festival Panafricain du Cinéma de Ouagadougou ; il est également primé à la Semaine de la critique à Cannes. En 1987, il tourne "Gorée, l'ile du grand-père" suivi en 1989 par "Layla, ma raison", sélectionné en compétition officielle à la Mostra de Venise. Il réalise ensuite son troisième long métrage de fiction, "Noces de lune" suivi de "La Danse du vent" en 2003. Suivent le documentaire "Les Gens de l'étincelle"" sur les protagonistes de la révolution en 2011 et un long métrage "L'Enfant du soleil" en 2013. Son dernier long métrage, "La Rumeur de l’eau", est sorti en salles en Tunisie, à titre posthume, le 2 Mars 2018.

Other films in the collection: Docmonde