Your order has been taken into account, you can watch Cursed Days for a duration of 48 hours from the date of your payment.

Do you want to rent this movie in VOD?

Payment mode





Do you want to rent this movie in VOD?

You must first subscribe to a subscription to rent a video. If you are already subscribed to Tënk, please log in. If you are not yet a subscriber, go to the subscription page to subscribe to the form of your choice.

We are sorry,
this movie is not available
in your country
This movie is no longer available on subscription
Get it in vod


Trailer – Tënk a look!


Rent this movie
48h for 2€

Cursed Days


Artem Iurchenko
France, 2018
Production : De films en Aiguille, Survivance

77'
Ukrainian
French, English


Synopsis


2014, Ukraine. Protégé du monde extérieur, Vladimir Ivanov-Akhmetovy prodigue l’enseignement de la précision du trait, entre deux tasses de café. Le temps semble suspendu, alors que des bribes d’un présent animé y pénètrent : les sons et les images de la révolution qui gronde sur la place Maïdan arrivent jusque-là, contre la volonté de Vladimir, réticent à reconnaître l’influence de l’Histoire de son pays sur sa vie comme sur son œuvre. Et pourtant, sous la finesse du trait de son crayon, c’est toute la violence du passé, de l’actualité et peut-être déjà d’une guerre future, qui explose. Artem Iurchenko a lui aussi étudié dans cet atelier comme élève de Vladimir. Y revenir avec sa caméra c’est pour lui créer une brèche, ouvrir la porte, amorcer un mouvement. Il circule entre l’intérieur et l’extérieur, du décor figé de l’atelier, hanté par les natures mortes, à la scène sans cesse reconstruite des barricades de la place, puis du départ de ses conscrits vers le Donbass.

Tënk's film review


"J’ai quitté l’Ukraine en 2008. Fin janvier 2014, je ne pouvais plus me contenter de vivre les changements de mon pays en regardant les images à la télévision." Pourtant, même de retour à Kiev, c'est dans l'atelier de son maître de gravure qu'Artem Iurchenko pose sa caméra. La distance qu'il voulait combler en se rendant sur place persiste. De cette résistance née un film qui explore la révolution de Maïdan à la manière d'une méditation sur le temps et l'identité. Vladimir, son vieux maître peine à trouver sa place face à ces évènements, comme Artem lui-même. Dans un dialogue autour de la création, ils s'interrogent sur la trace que va laisser ce présent turbulent dans l'histoire de leur pays et dans leurs vies.

Lysa Heurtier Manzanares
Réalisatrice

 


 


Ce qu'ils regardent, ça nous regarde tous
Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel appelle l'attention de tous sur les effets de certains programmes sur le jeune public.
Plus d'informations


Ce film est diffusé dans le cadre
du Mois du film documentaire.
Pour connaître toutes les projections,
cliquez ici.

You like this movie, you want to share it for free with a loved one? You must first subscribe to be able to offer this film. If you are already a subscriber to Tënk, log in If you are not a subscriber yet, go to the subscription page to subscribe to the subscription of your choice

Your wish to offer this film has been taken into account. Your loved one will soon receive a mail informing him of your gift, as well as the procedure to be followed to be able to view it.

filmmaker

Artem Iurchenko

Artem Iurchenko, né en 1987 à Kiev, a suivi un master en Art Media à l’École Supérieure des Beaux-Arts de Tours, puis un master en réalisation documentaire à Lussas en 2014. Multidisciplinaire, Iurchenko s’intéresse à la lithographie et la sérigraphie; il a plusieurs expositions de gravures à son actif. Ukrainien, son film "Atelier #5" démontre le besoin du jeune réalisateur de s’interroger et de se situer par rapport à la révolution, à l'édification de la liberté, au devenir du pays et des gens.

Other films in the collection: Docmonde