We are sorry,
this movie is not available
in your country
AVAILABLE TO VIEW FOR ANOTHER 5 days

Trailer – Tënk a look!


Offer this movie

Building of the Braves


Bojina Panayotova
France, 2018
Production : Stank

23'
Bulgarian
English, French


Synopsis


Sofia. 14 juin 2013. Comme tous les jours, Ivan revient devant l’immeuble dont il s’est fait expulser. Il vient nourrir ses enfants, Gigi et Sara, deux chiens errants qui vivent encore là. Mais ce matin, les chiens ont disparu. Ivan se lance alors dans une quête éperdue à travers la capitale bulgare pour les retrouver.

Compétition française - Cinéma du Réel 2019

Tënk's film review


La musique joue avec nos sensations dès l'ouverture du film et nous installe déjà dans l'inquiétude... Caméra embarquée ou dissimulée, cadre brinquebalant et haletant, voix de la réalisatrice en interaction directe : les supposés repérages deviennent matière à film.
La recherche des deux animaux échappe au cours ordinaire des choses pour se charger peu à peu de la tension sociale de la ville. L'anecdote se meut en drame, tandis que la paranoïa d'Ivan semble partagée par  les gens qu'il rencontre. La réalité se déforme à l'instar de ce bâtiment, bancal, vidé de ses habitant·e·s, démis de sa fonction, abandonné comme Ivan à l'absurdité.

Roxanne Riou
Responsable de l'éditorial à Tënk

You like this movie, you want to share it for free with a loved one? You must first subscribe to be able to offer this film. If you are already a subscriber to Tënk, log in If you are not a subscriber yet, go to the subscription page to subscribe to the subscription of your choice

Your wish to offer this film has been taken into account. Your loved one will soon receive a mail informing him of your gift, as well as the procedure to be followed to be able to view it.

filmmaker

Bojina Panayotova

Née en Bulgarie, Bojina Panayotova arrive en France à l’âge de 8 ans, peu de temps après la chute du rideau de fer. Diplômée de l’École Normale Supérieure en philosophie et de la FÉMIS en réalisation, elle réalise plusieurs courts métrages dont "Derrière le silence" (2006), "Gospel bulgare" (2011), documentaire radio coréalisé avec Pierre Bariaud et "Cosmonautes" (2013). 25 ans après son arrivée en France, elle retourne dans son pays natal pour réaliser son premier long métrage documentaire, "Je vois rouge", présenté au Festival de Berlin en 2018 entre autres. Situé entre le film de famille et le film d’espionnage, ce documentaire questionne l’histoire de sa famille et ses liens avec les services secrets du régime communiste. "L’Immeuble des braves", son dernier film, est sélectionné au Cinéma du Réel en 2019 et obtient le prix des détenus de la maison d’arrêt de Bois-d’Arcy.

Other films in the collection: Cinéma du Réel's programming