Your order has been taken into account, you can watch L'Image qu'on s'en fait for a duration of 48 hours from the date of your payment.

Do you want to rent this movie in VOD?

Payment mode





Do you want to rent this movie in VOD?

You must first subscribe to a subscription to rent a video. If you are already subscribed to Tënk, please log in. If you are not yet a subscriber, go to the subscription page to subscribe to the form of your choice.

We are sorry,
this movie is not available
in your country
This movie is no longer available on subscription
Get it in vod


Trailer – Tënk a look!


Rent this movie
48h for 2€

L'Image qu'on s'en fait


filmmaker : Seb Coupy
Composer : Bertrand Larrieu, Maciej Żołnowski
France, 2019
Production : Les Films du tambour de soie

75'
French
English


Synopsis


Des panneaux gigantesques jalonnent les autoroutes de France. Images symboles des territoires traversés dans lesquelles certains acceptent de se reconnaitre, où d’autres ne se retrouvent pas. Une France des cimes et des cours d’eau, du fromage et du bon vin, des belles abbayes : autant de représentations qui rassurent, fédèrent et figent. Qu'est-ce que c'est que la France ? Se sentir français ? C'est en grande partie adhérer à une fable.

Avec le soutien de la Scam

Tënk's film review


Avec ce film, Seb Coupy propose un pas de côté. Que nous racontent ces panneaux touristiques des bords d’autoroute, censés nous informer des principaux points d’intérêt patrimonial ? Témoins de notre époque, ils dissèquent le territoire national en autant de petits camemberts dignes d’attention et condensent par un symbole iconographique toute l’épaisseur de lieux singuliers. Au départ conçus comme une porte d’entrée pour découvrir un territoire, aujourd’hui, de par leur omniprésence et leur uniformisation, ils sont désormais l’indice d’un fait majeur de notre modernité : l’appauvrissement de l’expérience. Ils symbolisent le rétrécissement à l’œuvre partout dans le monde, où "l’histoire (l’éloignement dans le temps) est figée dans des représentations de divers ordres qui en font un spectacle pour le présent et plus particulièrement pour les touristes qui visitent le monde"*.
*Marc Augé, "Retour sur les 'non-lieux'. Les transformations du paysage urbain."

Julia Pinget
Réalisatrice

You like this movie, you want to share it for free with a loved one? You must first subscribe to be able to offer this film. If you are already a subscriber to Tënk, log in If you are not a subscriber yet, go to the subscription page to subscribe to the subscription of your choice

Your wish to offer this film has been taken into account. Your loved one will soon receive a mail informing him of your gift, as well as the procedure to be followed to be able to view it.

filmmaker

Seb Coupy

Seb Coupy est né à Genève d’une mère professeure de géographie et d’un père dessinateur typographe. Après des études aux Arts-Décoratifs de Genève, aux Beaux-Arts de Lyon et à la Fémis, il réalise "Entretiens courants de la station" dans lequel il parcourt la France à la rencontre des pompistes qui servent à la pompe. Plusieurs de ses films marqueront un intérêt pour la carte ("Cartographie") et le territoire ("C’est pas arrosé avec l’eau du ciel", "L’image qu’on s’en fait"). En 2011, il tourne "Lux", sur la nuit au Burkina- Faso, avec son acolyte Bertrand Larrieu et décroche le prix découverte de la Scam. En 2019 il achève un long métrage documentaire "L’image qu’on s’en fait". En dehors de la télévision ses films ont été diffusés dans des lieux aussi divers que des centres d’art contemporain, des musées d’ethnographie, des prisons, des patinoires ou des grottes et dans nombre de festivals en France et à l’étranger. Par ailleurs, il enseigne l’écriture et la réalisation documentaire à l'université.

Other films in the collection: Brouillon d'un rêve